Développement personnel

Bonnes résolutions cigale ou fourmi #2

CIGALE ET FOURMI

Les bonnes résolutions, vous en pensez quoi ? Découvrez içi deux méthodes pertinentes et impertinentes et voyez si vous êtes plutôt cigale ou fourmi ?

Bonnes résolutions, cigale ou fourmi ?

Tout le monde sait que les bonnes résolutions de début d’année, s’évaporent durant le premier mois ou pas ….

Tenir ou pas ses objectifs n’est pas le plus important. Ce qui est drôle c’est notre posture. J’ai observé que parfois, au moment de fixer nos objectifs, nous rejouons la cigale et la fourmi. 

Et vous ?

Pour les bonnes résolutions, êtes-vous du genre à vous fixer des objectifs proches ou lointains, en vous disant « cette année mes objectifs annuels c’est ça». Je vais planifier, faire le bilan à mi-année et puis de fin d’année, pour vous fixer de nouveaux objectifs l’année prochaine ? Sans être aussi caricatural, êtes-vous plutôt du genre à prévoir, à vivre pour « un futur », quitte à « sacrifier un peu votre plaisir immédiat et le présent », comme notre fourmi ?

Êtes-vous du genre à ne rien vous fixer du tout en vous disant, « j’ai déjà bien assez de pression comme ça, au boulot j’ai déjà mes objectifs, je ne vais pas m’en rajouter on verra bien ce que cette année m’apportera, un jour après l’autre et je ne vais pas me prendre la tête etc … ». Préférez-vous vivre agréablement votre présent et ne pas le sacrifier pour un avenir hypothétique, comme notre cigale, et parfois vous dire « j’avance pas« ..?

Comment savoir si vous êtes plutôt fourmi ou cigale ?

Observez bien votre comportement dans votre vie personnelle, car le monde professionnel privilégiant plutôt le mode « prévoyant », vous avez peut-être dompté votre nature. Répondre à ces 3 questions vous donnera votre tendance.

– Comment organisez-vous vos vacances, en y pensant à l’avance, en planifiant le lieu, ce que vous allez faire ou tout est fait à la dernière minute ?
– Lorsque vous êtes en vacances, prévoyez-vous votre programme de la journée, de la semaine, ou pas de programme du tout ?
– Si des copains débarquent chez vous sans prévenir, ou si vous aviez prévu un programme et que quelqu’un vient vous le changer, comment réagissez-vous ?

Le temps passe
Nous avons chacun notre relation aux temps.
Mais pour tout le monde, le temps passe…
Comment cela se passe dans la vraie vie ?

En général les « fourmis » se fixent des objectifs en début d’année, vivent dans le futur, prennent du plaisir dans la visualisation et la réalisation de leurs projets. Elles prennent de bonnes résolutions !

Elles font passer leur devoir et/ou la réalisation de leurs objectifs avant leur plaisir personnel. Elles ont la capacité à se projeter, à se contraindre et à résister à des choses difficiles dans le présent si elles imaginent un futur meilleur.

Elles aiment se fixer des objectifs à long terme et qui ont du sens pour elles, au-delà de la satisfaction immédiate. Elles peuvent manquer de souplesse si des éléments externes viennent contrecarrer leur plan, elles n’aiment pas les choses à la dernière minute, non planifiées et à l’extrême peuvent être un peu rigides.

A l’inverse les « cigales » ne se fixent pas d’objectifs en début d’année, vivent dans le présent, au jour le jour, ou de semaine en semaine. Elles ne prennent aucune résolution et ne font pas de plan à long terme.

Elles font souvent passer leur plaisir personnel et immédiat, ou de ceux qui leur sont chers avant tout. Elles n’aiment pas se contraindre, ou s’imposer des choses. Moins anticipatrices que la fourmi, elles ont en général une très bonne capacité d’adaptation, savent réagir à la dernière minute et ne se laissent pas démonter par l’imprévu. Elles sont également à l’aise dans l’improvisation. En revanche leur manque d’anticipation qui peut être parfois de l’insouciance, peut leur jouer des tours, car ce comportement n’est pas opportun dans toutes les situations.

Peut-on changer une cigale en fourmi et une fourmi en cigale ?

Non et oui.
Non, sur le fond.  Au même titre que la couleur de nos yeux, ce mode de fonctionnement fait partie de notre personnalité profonde, c’est dans nos gènes.

Oui, si nous avons conscience que certains comportements « plutôt cigale ou fourmi » nous desservent. Nous avons la possibilité grâce à la plasticité de notre cerveau, de reprogrammer nos schémas mentaux.

Nous ne changerons pas notre personnalité mais nous saurons adapter nos comportements et nos « soft skills » lorsque nous le jugerons nécessaire.

Comment savoir pour vos collègues, votre équipe ou votre manager ?

Posez simplement cette question, «t’es-tu fixé des bonnes résolutions dans ta vie personnelle pour cette année ? Et pour l’année dernière, avais-tu des bonnes résolutions, les as-tu réalisées ?

Cette simple question anodine vous permettra de repérer son style, et que vous soyez cigale ou fourmi, de vous adapter si cela vous paraît nécessaire.

Là aussi, sans être intrusif, orientez plutôt vos questions sur le plan personnel, car il est évident qu’au travail que nous soyons cigale ou fourmi, nous avons souvent « des objectifs ».

Comment faire lorsque l’on est fourmi et que l’on travaille avec une cigale ou l’inverse ?

Bien évidemment dans le monde professionnel nous avons tous rencontré des cigales et des fourmis. Mais lorsqu’une cigale manage une fourmi ou l’inverse, il peut y avoir des tensions…

Si vous êtes fourmi et que vous managez une cigale, elle peut vous distraire par sa légèreté ou par ses discussions, ses anecdotes, sur ses loisirs. En revanche, son manque de projection et d’anticipation peut vous agacer et ne pas vous rassurer. 

Si vous êtes la cigale, une piste pourrait être de mieux anticiper, de planifier et ainsi de donner plus de visibilité à votre manager, tout en gardant votre légèreté et parler « un peu d’autre chose que de boulot ». Cela vous demandera un effort au début mais vous pourrez y gagner en sérénité dans votre travail et dans vos relations avec votre manager.

Si vous êtes une cigale et que vous managez une fourmi, vous serez rassuré par son côté « valeur sûre », mais pourrez parfois trouver qu’elle manque de « fun », et qu’elle ne parle que de boulot. 

Si vous êtes la fourmi, pourquoi ne pas vous autoriser de temps en temps un peu de détente, pour parler de la pluie et du beau temps, aller prendre un café juste pour papoter avec votre patron et savourer le moment présent. Cela vous demandera un effort au début parce que vous trouverez que « ce n’est pas naturel, ça prend du temps » mais vous pouvez aussi en faire un mini objectif, « cette année je prends X cafés par semaine avec mon boss ».

Voilà, mais finalement, 99% des gens qu’ils soient cigales ou fourmis passent plus de temps à planifier leurs vacances qu’à penser et décider de ce qui est vraiment important pour eux dans la vie, et de ce qu’ils pourraient changer pour le faire, nous en parlerons …. 

Pour finir, la citation, Gouverner c’est prévoir (Émile de Girardin), je rajouterai « en restant ouvert et souple sur l’imprévu »  

Gouvernez c’est prévoir ….

Emile de Girardin

Au fait, c’est quoi vos bonnes résolutions de l’année ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.